Entre Assiah et la Géhenne : Ao no Exorcist
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

                      
                 
       
                                                                                                                                                
          
Freya-G. Brísingar
Exorciste Moyen de Seconde Classe † Dragon & Dresseur
avatar
   
Messages : 102
¥ens : 170
Membre depuis le : 19/02/2017
À propos : Co-fondatrice.


(www.) fiche
(www.) liens et chronologie.

(www.) L'appel du bar ❞ – ft. Renzô
(www.) Mise au point ❞ – ft. Saiki
Exorciste Moyen de Seconde Classe † Dragon & Dresseur
          
Ven 4 Aoû - 18:50
       

I'm not a great fan of puppeteers, but I have a nagging fear; someone else is pulling on the strings. Something terrible is going down through the entire town, wreaking anarchy and all it brings. I can't sit idly, no I can't move at all, I curse the name, the one behind it all. Discord, I'm howling at the moon, and sleeping in the middle of a summer afternoon. Discord, are we your prey alone ? Or are we just a stepping stone for taking back the throne? Discord, we won't take it any more, so take your tyranny away !
Cette semaine infernale touchait enfin à sa fin, et dieu ce que tu en étais heureuse. Y a pas à dire, c’est sympa de former la future génération d’exorcistes, même si parfois ils te liment les nerfs jusqu'à la limite, mais tu aimes par-dessus tout l’horaire scolaire qui te laisse, il faut le dire, pas mal de liberté. Tu es moins souvent appelée sur le terrain de par tes obligations scolaires et tu ne t’en plains pas. Au fond, tu as probablement été un peu traumatisée par l’échec de ta première mission et la perte/attaque de ton Familier. Non, d’accord, tu as carrément été traumatisée.
Mais là n’est pas le sujet. Ce soir-là, ton portable avait sonné, un message succinct s’affichant sur l’écran. Toi qui avait espéré regagner ton salon peinarde pour passer ta soirée vautrée dans ton canapé avec un bon bouquin et une bouteille de vin, c’était raté. Tout en allongeant le pas, tu vérifias tes chargeurs et fourrageas dans tes poches à la recherche d’une clef, histoire de ne pas devoir traverser la ville à pied. Bon, ta tenue n’était pas vraiment adaptée pour une course au démon, mais tant pis, tu n’aurais qu’à faire attention à ne pas trop t’approcher. Tu avais au moins la chance d’être un Dragon, tu pouvais te permettre de garder un peu de distance avec les cibles, contrairement aux épéistes. Que des frimeurs, ceux-là, avec leurs lames et leurs techniques de combat au corp-à-corp. Des suicidaires, rien de plus.

Tu étais à bout de souffle, et tu n’étais même pas encore arrivée à hauteur du combat. Ils ne devaient pas être loin, pourtant, vu le bruit qu’ils faisaient. Bon, d’accord, ça ne voulait rien dire, les exorcistes étaient tous du genre bruyant. Surtout sur un champ de bataille. Ça gueulait des ordres dans tous les sens, ça montrait la dureté du combat à coup de grognements et d'onomatopées dignes de Zelda. Comment ça c’est pas Zelda, le nain blond ? Bon, en vrai, tu n’en as pas grand chose à carrer. Reléguée tout naturellement en deuxième ligne, ton rôle consistait plus à protéger tes comparses qu’à réellement faire leur fête aux hordes échappées de la Géhenne. Dommage, ça t’aurait bien défoulée de casser quelques mâchoires démoniaques. À coup de crosse de glock. Ah bah oui, c’est que ça coûte un rein les balles, et tu n’as reçu ta paie que ce matin. Bref, comme tu étais dans la dèche hier, tu n’as pas encore refait ton stock. Les munitions, c’est probablement le gros point faible des Dragons. Plus de balles, et vous êtes aussi vulnérables que des chiots. De tout petits chiots tout mignons. Bref, c’était surtout dans ces moments-là que tu maudissais ta couardise concernant feu ton familier. Allez quoi, tu n’avais jamais au grand jamais retenté une invocation.

Le combat à peine achevé -et gagné- tu filas sans demander ton reste. Si tu t’étais attardée, nul doute que tu aurais été réquisitionnée pour le grand nettoyage post bataille, et tu n’étais vraiment ni en état, ni d’humeur. Tu avais donc pris la poudre d’escampette aussi discrètement que possible. Heureusement, depuis trois ans, tu étais devenue la reine de la discrétion. Sauf au lit, mais ça c’était une autre histoire. Sur le chemin du retour, ton regard fut attiré par une enseigne lumineuse. C’était une rue très illuminée de par les nombreuses enseignes la parsemant, mais ce qui te frappa ce fut sa douceur, loin d’être un néon t’agressant la rétine à coup de rose flashy girly. Un bain public. Depuis que tu étais au Japon, tu n’avais pas encore pris le temps de tester ces fameux bains et autres sources thermales. Tu étais fourbue, il était probablement aux alentours de minuit, l’établissement était ouvert et ne devait probablement pas avoir beaucoup de clients. Bref, c’était le moment idéal. Et ainsi, si jamais les exorcistes décidaient de rameuter tous les exorcistes présents sur le campus, tu n’y serais pas. Yeeha.

Plongée jusqu’au nez dans l’eau délicieusement chaude, tu profitais allègrement du bain pour toi toute seule. Dieu ce que ça faisait du bien. Note à toi-même : revenir souvent. Quitte à devenir une cliente régulière. C’était vraiment trop bon. Dans un panier à quelques pas du bord, tu avais déposé toutes tes affaires, et le holster de ton glock bien en évidence, par pure habitude : ainsi, si une attaque survenait, tu pouvais facilement attraper le holster au lien de retourner le contenu du panier dans tous les sens. Dans un sens, tu remerciait les démons, sans qui tu n’aurais jamais trouvé cet endroit. Enfin, du moins, pas comme ça.

Tiens. Avaient-ils des onsen, dans la Géhenne ?

Chained
— to the rhythm —


© SWEETIE
              
              
       

       
              
       
        Revenir en haut Aller en bas       
                                   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
                                                      
                       
Sujets similaires
-
   
       » Katy Perry - Chained To The Rhythm
       » ~Rhythm Star Shop~
       » Rhythm Star Gallery's~
       » || Rhythm Star LDD ||
       » Rhythm's Workshop ||VERSION 2.0||
      
                                                 
          
      
                                                 
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
                             
Diabolic Canticle :: Soyons sérieux à présent :: Centre-ville-
   
   
                               
   
                          
                  Sauter vers: