Entre Assiah et la Géhenne : Ao no Exorcist
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

                      
                 
   

Fujiwara Nana ; C R O S S

   :: Avant le combat :: Papiers d'identité :: Dossiers Scellés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
   
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                
          
Nana Fujiwara
Étudiante en Seconde † Esquire
avatar
   
Messages : 22
¥ens : 25
Membre depuis le : 09/03/2017
À propos :
( www) Crossed ;; présentation
( www) ... ;; liens
Localisation : No Idea.
          
Jeu 9 Mar - 23:25
       
Fujiwara Nana
« Frozen Blade ;; Burning Heart »
Nom Fujiwara
  Prénom Nana
  Sexe Feminin
  Âge 16ans
  Date de naissance 26 mars
  Nationalité Japonaise, au moins à 50%...
  Race Les autres 50% sont démons, est-ce que ça compte dans la nationalitée?
  Sexualité Probablement hybride aussi, c'est encore en exploration...

  Groupe Nana est une élève de l'Académie de la Croix-Vraie.
  Statut Elle est même lycéene en Seconde. Certes, ça semble anormal à son age, c'est parce qu'elle a redoublé une classe... mais il y a des circonstances atténuantes...
  Qualification(s) Apprentie Exorciste - Esquire
  Armes & Capacités Nana a hérité deux choses de ses parents. De sa mère exorciste, elle a eu le sabre au pommeau ouvragé et à la lame étrangement noire qui avait fait de sa génitrice un chevalier. C’est un sabre de très grande valeur qui semble avoir appartenu à la famille de la jeune fille depuis plusieurs générations.
Son deuxième héritage est le pouvoir qu’elle détient de son père.  C’est plus une influence qu’un réel pouvoir, il n’y a pas de maitrise, de contrôle par des gestes ou des mots. Nana a donc une influence sur la lumière. Elle ne peut pas en faire ce qu’elle veut mais peut s’en servir à la manière d’une loupe ou d’un miroir. Elle peut décider de laisser la lumière la traverser et ainsi devenir invisible, comme de faire qu’un contraire la lumière se reflète sur elle ou une partie de son corps pour éblouir. Elle pourrait également intensifier la lumière, concentrer ses rayons comme lorsqu’on utilise une loupe pour bruler des fourmis quand on est enfants. Enfin, quand elle maitrisera son don, elle pourra probablement faire tout ça. Pour l’instant, c’est un peu aléatoire. Surtout avec ses sautes d’humeurs.
  Anecdote Ça semble sortir de nulle part quand on voit le personnage, mais en fait, Nana adore manger. La bonne bouffe est une de ses passions. Du katsudon au curry japonais en passant par les ramens, les udons, le nabe, les hamburgers, les sushis, les yakitoris... Tous les desserts aussi, du fraisier bien sucré aux crêpes remplies de fruit et de chantilly, Nana adore! Son plus gros pécher-mignon est le mochi. Toutes sortes de daifuku fait grâce à ses yeux, que ce soit ceux à la pate de haricots rouges dont elle raffole ou tous les nouveaux parfums qui existent maintenant. Le mochi, c'est sa vie.  
 

 
Code:
<span class="taken">Fuyumine Naoto</span> de [i]Dogs; Bullet&Carnage[/i] est [b]Fujiwara Nana[/b]
   


 
Who I am
Nana est hyperactive. Bon, il parait que le fait d’être à moitié démon joue beaucoup là dedans. Elle pète la classe et parait souvent calme de l’extérieur, mais elle bouillonne souvent. Tout le temps. Il suffit de faire une petit peu attention et on se rend compte qu’elle est bourrée de petits tics, comme tapoter du pied par terre, sur le pied de sa chaise, de sa table, sur le mur… se manger frénétiquement l’ongle du pouce et toutes les petites peaux autours des doigts. En soit, on dirait presque qu’elle n’a pas l’esprit tranquille et c’est vrai que elle réfléchit tout le temps, qu’elle pense à toute vitesse, même si ce n’est pas toujours des trucs intelligents, comme foncer dans le tas, mais il faut dire qu’en plus, c’est quelqu’un de très peu patient.
Nana est lunatique. Et ça, ça vient de sa mère ou de son père ? Très probablement des deux, malheureusement, alors dès fois, il est très difficile de savoir sur quel pied danser avec elle. En tout cas réfléchissez vraiment à deux fois avant d’avoir envie de la titiller, elle pourrait très bien s’énerver encore plus vite que ce à quoi vous vous attendiez. Ou bien, en fonction du sujet, se mettre à pleurer de manière particulièrement inattendue. Et puis deux minutes plus tard, quand vous vous sentirez trop mal et que vous ferez une blague pour vous rattraper, elle rigolera. Bref, c’est compliqué.
Nana est indépendante. Courageuse, elle cherche plus que tout à être forte. Forte physiquement, manier son sabre sans faille, mais tout autant forte psychologiquement. Elle ne veut pas dépendre des autres pour avancer, se battre, mais pour autant elle a apprit qu’elle ne pouvait pas tout faire seule, elle a comprit qu’être en équipe était aussi un avantage. Elle a toujours été assez sociable, aimant peu la solitude, bien qu’elle ait refoulé cette partie d’elle pendant ses premières années à la Croix-Vraie. En retrouvant des gens de son âge après avoir échoué à devenir esquire la première fois, elle a apprit à se faire des amis à nouveau.
Nana est sincère. Vrai. Comme sa mère. Elle déteste le mensonge et est particulièrement douée pour voir quand quelqu’un ment. Elle ne supporte pas l’hypocrisie, non plus. Elle agira toujours comme elle le sent, à l’instinct, « comme un chat » aurait dit sa mère. Elle veut vivre, vivre sans remords, sans regrets. Elle en est souvent inconsciente, clairement. Dans tout les cas, elle assume ses choix et prends les disposions qu’elle peut pour réparer ses erreurs.
Nana est vivante. Elle aime boire pour rigoler, fumer parce que ça la calme. Manger fait partie de ses passions et elle adore n’avoir besoin de dormir que quelques heures par nuits pour se balader au grès de ses envies. Elle est souvent la première à proposer de se faufiler hors du dortoir ou d’organiser des soirées en douces.  Évidement, c’est encore plus drôle vu qu’elle est mineure et n’a absolument pas le droit de faire ça.


 
Story of my life
Orange is her childhood.

Le soleil couchant passe à travers la vitre translucide de la salle de bain, inondant d’une magnifique lumière la petite pièce. Une petite enfant s’agite alors que sa mère tente de faire mousser du shampoing dans ses cheveux. « Nana ! Je vais t’en mettre dans les yeux si tu ne restes pas calme ! » prévient la jeune femme, tandis que l’enfant qui s’exclame alors : « Mais ça pique déjàààà ! ». La mère de Nana étouffe un juron et se saisie de la pomme de douche pour rincer les cheveux de sa fille, son bébé, passe plusieurs fois, doucement, le jet d’eau sur le visage de la petite fille.  
Plongée dans l’eau bouillante du bain, Naoko regarde sa fille, son petit monstre. Incapable de tenir en place, la petite s’amuse à tourner en rond pour tester la résistance de l’eau. Elle se mordille doucement la lèvre et une ombre passe sur son visage, mais alors que Nana tourne la tête vers, Naoko reprend très vite un sourire. "Son petit monstre" . C’est un surnom affectueux, purement, pourtant la réalité n’est pas loin. La jeune femme la sait, elle ne pourra pas toujours élever sa fille comme un enfant normal. Pour l’instant, à part son hyper activité, rien ne trahis que l’enfant est à demi-démon. Pourtant un jour, des anomalies se manifesteront. Des pouvoirs, des habilitées surhumaines. Naoko pense au père de l’enfant. Il l’avait prévenue de tout ça. L’hyperactivité, les pouvoirs. Il l’avait prévenue de son absence, aussi. Pourtant, Naoko n’avait jamais voulu avorter. Cette petite fille aux cheveux bruns était un trésor, la cristallisation de leur amour, un amour étrange et impossible entre une exorciste et un démon.
Naoko éteint le sèche-cheveux et passe doucement ses doigts dans les cheveux de Nana. Elle soupire, épuisée. « Tu es pire qu’un chat à laver, mon petit monstre ! » s’exclame-t-elle en prenant son grand bébé dans les bras. « Naaan, c’est pas vrai ! » s’exclame l’enfant en s’agitant à nouveau. « Tama est bien pire ! » fit-elle en montrant du doigt le gros chat roux qui dort sous la table.

« Dis, mamaaan… » Nana vient de s’interrompre de caresser le chat pour se tourner vers sa mère qui cuisine. Posé dans un angle, non loin de la jeune femme, comme prêt à être utilisé à tout moment, est posé un long sabre à la poignée ouvragée. Il attire toujours le regard de Nana, bien qu’elle sache parfaitement qu’elle n’a absolument pas le droit de poser un doigt dessus. « Il est où mon papa ? ». Naoko se retourna vers elle, intriguée, déstabilisée. C’est la première fois que l’enfant pose une question sur son père. Ayant décidé depuis le début de ne lui en parler que lorsqu’elle serait en âge de comprendre ne serait-ce que comment ça marche, le fait de faire des enfants, la jeune femme n’en à absolument jamais parlé. Elle n’aurait même pas été  étonnée que sa fille croit qu’elle l’a fabriqué toute seule. « Pourquoi cette question, mon chaton ? » répond Naoko en se retournant vers le cuiseur à riz pour y verser le bouillon qu’elle vient de finir. « Ben, à l’école, on a parlé de ça… » répondit l’enfant tandis que sa mère tique. La maternelle, évidement.  L’enfant avait commencé à y aller quelques mois plus tôt. Naoko ferma le cuiseur et le mit en route puis se retourna pour prendre son enfant dans ses bras. « Il est trèèèèès loin, il nous aime quand même énormément mais il ne peut pas rester avec nous. » « Pourquoi ? » fit avec curiosité Nana. « C’est comme ça. C’est très compliqué. Mais je t’expliquerais tout un jour. Quand tu seras devenue une exorciste, tu pourras tout comprendre. » « Je vais devenir une exorciste ? Comme toi maman ?! Je peux ? ». Naoko éclata d’un rire franc. « Bien sur que tu peux. »


Black like a disaster.

Nana soupira en regardant la feuille qu’elle tenait entre les doigts. Elle avait encore eu une note vraiment mauvaise en histoire. Ce n’était pas comme ça qu’elle allait arriver à entrer à l’académie de la Croix-Vraie. Certes, elle n’était encore qu’en première année de collège, mais quand même. Elle rêvait tellement d’entrer dans cette académie, où elle pourrait étudier l’exorcisme.  La jeune fille rangea la feuille dans son sac qu’elle mit sur son épaule et sortit de sa salle de cour à la suite de ses amies qui l’appelaient. Papotant allègrement avec ses amies, mit quelques secondes avant de réaliser que la voiture de sa mère l’appendait, garée de l’autre coté de la rue. « Oh, il y a ma mère ! » s’exclama avec surprise Nana. Il était très rare qu’elle vienne la chercher à l’école. Souvent, sa mère finissait le travail assez tard, si bien que c’était maintenant Nana qui cuisinait pour elle. « A demain les filles ! » fit-elle en traversant rapidement la rue.
Naoko écrasa sa cigarette tandis que Nana ouvrit la portière pour monter dans la voiture. Elle était extrêmement anxieuse et tapotait le volant du bout des doigts. « Bonsoir mamoune, c’est gentil d’être venue me chercher. » Elle claqua un baiser sur la joue de sa mère, avant de remarquer le tic qui lui agitait les doigts. « Tout va bien ? » Naoko lui fit un sourire crispé. « Écoute chérie, c’est compliqué, mais nous sommes obligé de quitter la ville pour le moment. » Nana la regarda avec surprise, soudainement stressée. « Et l’école ? »fit-elle d’une petite voix, tout en comprenant très bien que sa mauvaise note en histoire était à priori le cadet de ses soucis. Sa mère eu un sourire désolé. « J’ai emballé la plupart de nos affaires. » sa mère lui désigna l’arrière de la voiture où plusieurs sacs étaient posés en vrac. « J’ai appelé un très vieil ami, on va prendre la route pour aller chez lui. On sera à l’abri, là bas. La route va être très longue. » Naoko se tourna vers sa fille, son cœur se brisa de voir l’expression désemparée et désespérée sur son visage. « Chérie… Je suis désolée de t’imposer ça mais… Nous n’avons pas le choix. C’est une situation de crise. » Nana eu l’impression de manquer d’air.

« On va devoir s’arrêter pour la nuit, Nana. » Il était minuit passé. L’adolescente tourna la tête vers sa mère, la devinant épuisée. Elles n’avaient arrêté de rouler que pour acheter à manger, brièvement,  vers 19h et avaient avancé sans discontinuité depuis. Nana n’avait pas la moindre idée d’où elles pouvaient être et bientôt, elles arrivèrent dans une petite ville. Un hôtel un peu miteux était encore ouvert et elles purent prendre une chambre pour le reste de la nuit. L’endroit semblait pratiquement vide. Dans la chambre une vieille odeur de cigarette flottait. Nana s’assit précautionneusement sur le lit tandis que sa mère verrouillait la porte. « Essaie de dormir mon chaton. On a encore du chemin demain. » La jeune fille la regarda sortir son téléphone, puis s’allongea sur le lit. Elle se sentit soudainement particulièrement épuisée et s’endormit en quelques secondes.
Se fut un énorme bruit qui la réveilla. Quelques heures ou peut-être juste quelques minutes plus tard. Les yeux brouillé par le sommeil, elle cru voir sa mère bondir, son sabre à la main. « NANA ! » Naoko hurla. La jeune fille roula hors du lit, constatant dans la semi-pénombre, juste éclairée par le jour qui commençait à se lever, la porte qui avait été arrachée, expulsée de ses gonds. Avec terreur elle regarda sa mère se ruer vers une personne grande et fine, armée d’une lame, noire étrange. Une aura noir bouillonnante l’entourait. « NANA, va t-en ! Fuit ! » sa mère hurla à nouveau, sans la regarder. Elle n’aurait probablement pas du parler. Se concentrer à 100% sur le combat lui aurait peut-être donné une chance. Mais Naoko ne pensait qu’à sauver sa fille et se retourner pour la regarder fut une erreur fatale. La lame noire transperça son corps. Nana hurla, un cri d’horreur, un cri de désespoir, tandis qu’elle voyait le sang gicler du corps de sa mère, même après que la lame se soit retirée, laissant un trou rouge et béant. Ses jambes semblaient en coton, pourtant elle arriva à prendre la fuite avant même que le corps de Naoko tombe au sol, inerte. D’une course chaotique, la jeune fille traversa le couloir et tenta de pousser la porte de l’escalier sans réussite avant de se diriger vers l’ascenseur. Mais elle savait déjà, alors qu’elle appuyait désespérément sur le bouton, que ça ne servait à rien. Lorsqu’elle se retourna, l’autre était déjà derrière elle. Elle n’eut pas le temps de lever les bras dans une position de défense. La lame se baissa, tranchant sa poitrine, une fois, puis deux. Elle sentit cette lame étrange couper sa peau, couper sa chair. Elle se sentit tomber en arrière. Elle sentit le sang sortir de son corps, couler sur sa peau. Elle n’eut pas le temps de penser à sa mère, à son corps à quelques mètres d’elle. Tout était devenu Noir.


Red is her pain.

Trop rapidement, Nana sentit la douleur à nouveau. Tout n’était plus noir mais à travers ses yeux fermés, le monde était rouge sang. Et cette douleur qui transperçait sa poitrine, qui ne semblait pas vouloir s’atténuer.  Nana comprit qu’elle n’était pas morte. Le temps n’existait plus et elle flottait dans ce monde si rouge, si vif, cette douleur la rattachant à quelque chose, la vie, probablement. Elle ne ressentait rien, elle avait juste mal. Était-ce sa blessure ? Était-ce la perte de sa mère ? Mais si elle était vivante, sa mère … peut-être que sa mère…
Nana ouvrit les yeux. Doucement, difficilement. La lumière lui brula la rétine à travers ses paupières entrouvertes  et elle émit un son. Autour d’elle, il semblait qu’on s’agitait soudainement. Des voix résonnaient mais elle ne comprenait pas ce qu’elles disaient. Une nouvelle fois, Nana tenta d’ouvrir les yeux. A travers ses cils, la lumière perça, mais le monde était un peu flou. Elle prit son temps pour laisser ses yeux s’habituer à la lumière dont ils semblaient avoir oublié l’existence.  « Doucement. »fit une voix à coté d’elle. Une voix inconnue. Ses muscles se contractèrent en un instant, ses mains ses crispèrent sur des draps et ignorant le conseil, Nana ouvrit brusquement les yeux. Un regard plein de haine, plein de peur, se posa sur l’inconnu et Nana aurait voulu avoir un mouvement de recul, mais elle était si faible qu’elle parvint qu’à remuer péniblement. « Doucement. » répéta l’homme d’une voix très douce. « Je te promets que je ne te veux aucun mal. » continua t-il. Nana calma son souffle qui s’était affolé, son cœur cognant violemment dans sa poitrine, rappelant sa douleur. Péniblement, elle leva une main, qu’elle porta doucement à sa poitrine et frôla l’endroit ou elle se souvenait de la lame qui coupait sa peau. Son toucher y trouve un tissu doux et ses yeux y virent un bandage imposant. Nana reposa sa main et sa tête et comprit qu’elle était dans un lit. Une gène se signala au niveau du creux de son bras gauche et la jeune fille trouva du regard un long tube qui rejoignait une poche suspendue à une perche en métal.  « C’est… l’hôpital ? » fit-elle, faisant résonner sa voix pour la première fois depuis une éternité, lui semblait-il. L’homme lui répondit encore une fois d’une voix très calme. « Non, nous sommes dans une église, plus exactement dans ma maison, y en est attenante. » Nana prit quelques secondes pour digérer l’information avant de continuer. « Qui… êtes… vous ? » Elle peinait à parler. « Je suis le prêtre Fujimoto Shiro. » « Un… prêtre… ? » « Je suis également exorciste. » Une nouvelle fois Nana prit un peu de temps et ferma les yeux. « Exorciste… Comme ma …mère… » Les yeux de Nana se rouvrirent cherchant ceux de l’homme. Celui-ci, dernière ses lunettes ronde, la regardait sans détour et soutint son regard. Il savait déjà quelle était la prochaine question, elle pouvait le voir dans son regard. « Ma … mère… ? Est-elle… est-elle… ? » Sa voix mourut dans sa gorge. Sans qu’il eu besoin de répondre, Nana avait comprit la réponse. La bouche de Nana s’ouvrit dans un cri qui n’arriva pas. De ses yeux se mirent à glisser, de plus en plus nombreuses, une véritable cascade de larmes amères et douloureuse, tandis que résonnait son cri silencieux. De longues minutes s’écoulèrent mais elle n’arrêta de pleurer réellement que bien après qu’elle n’ait plus de larmes à faire couler. Tout ce temps, le prêtre Fujimoto resta à ses cotés sans bouger. Lorsqu’enfin elle se calma, l’homme se leva. « Je vais aller te chercher quelque chose à manger. » La porte se referma doucement derrière lui. Nana en entendit à peine le bruit. Ses yeux avaient trouvé une fenêtre et regardait à travers la vitre le soleil qui commençait à se coucher. Elle avait toujours aimé cette lumière rose, jaune, orangée, si chaude et si douce qui se dégageait à ce moment du jour, mais aujourd’hui, elle n’avait l’impression de ne voir plus que le rouge qui lui brulait les yeux.

Nana regarda le plateau sur ses genoux sans y toucher. Un bol de riz, une soupe miso et des légumes sautés au tofu frit. « Manger te fera du bien. Tu vas retrouver des forces. » Renonçant à tenir des baguettes de ses doigts tremblants, Nana saisie doucement le bol de soupe et le porta à ses lèvres. Il avait raison. Le liquide chaud coula dans sa gorge et elle se sentit presque instantanément moins faible. Prenant les baguettes pour manger les algues au fond du bol, Nana termina sa soupe sans rechigner avant de se tourner à nouveau vers le père Fujimoto. « Pourquoi je ne suis pas morte ? » L’homme força les sourcils et prit un peu de temps avant de répondre. « C’est… un peu … particulier, je tiens à te prévenir. » Nana haussa un sourcil incrédule. « Tu as été capable de survivre car tu as hérité de l’un de tes parents un fort pouvoir de régénération cellulaire. » « De … l’un de mes parents… ? De mon … père donc ? » Nana digérait doucement. Ses mains avaient recommencé à trembler et elle du reposer les baguettes qu’elle tenait toujours. « Oui. Reste calme d’accord ? Ton père... est un démon. ». Nana s’effondra. Son corps s’enfonça un peu plus dans les cousins qui la maintenaient assise. « Je …suis…à moitié… démone ? » fit-elle dans un souffle. « Oui. Lorsque je t’ai retrouvée, tu avais perdu beaucoup de sang mais tu étais déjà sauvée. » Elle releva les yeux vers lui et il sembla comprendre sa question. « Ta mère… était une amie de longue date… Elle m’avait prévenue de votre arrivée et de votre pause pour la nuit à l’hôtel, dans quelle ville vous étiez… Quand j’ai vu que le manque de nouvelles était anormal, je suis partit tout de suite. Je t’ai trouvé, puis ta mère. Elle est très probablement morte sur le coup, je n’aurais pas pu la sauver. »  Nana ferma les yeux douloureusement. « Elle a été enterrée celons son choix, à Croix-Vraie. Et… » Nana rouvrit les yeux pour voir le père Fujimoto se baisser et tirer quelque chose de sous le lit. « Selon ses choix et la tradition de votre famille, c’est à toi, dernière descendante de la famille Fujiwara, d’hériter de son sabre. » Nana avança une main vers l’objet que lui tendait le prêtre, sa gorge se serrant. Lorsqu’elle le saisie, il lui parut plus lourd que ce qu’elle avait toujours pensé. De nouvelles larmes coulèrent sur ses joues.


White as a new begining.

Nana fixait la fenêtre, une fois de plus. Il pleuvait. De ses doigts qui avaient fini par arrêter de trembler, elle refaisait le bandage qui protégeait l’affreuse cicatrice qui formait une croix sur son buste, entre et autour ses seins qui commençaient doucement à former des petites bosses sous ses t-shirts. Nana refusait de la regarder, cette cicatrice. Elle avait prit l’habitude de faire son bandage à l’aveugle, d’ailleurs ce bandage, il ne servait concrètement plus à rien à part à cacher cette marque. Shiro lui avait expliqué que malgré sa cicatrisation pratiquement miraculeuse, elle garderait toujours cette cicatrice, à cause de la nature probablement démoniaque de la lame qui lui avait faite.
Derrière elle, sur le lit, il y avait une valise grande ouverte, avec ses quelques affaires que sa mère avait empaquetée et posé à coté, un uniforme. Un nouvel uniforme tout neuf, celui du collège de la Croix-Vraie. Le père Fujimoto l’avait aidée à y entrer afin qu’elle puisse commencer sa formation d’exorciste dès que ces pouvoirs d’hybrides se manifesteraient pour de bon. La fin de mois de mars était déjà là,  entre son coma de plusieurs semaines et le temps qu’elle avait mit à psychologiquement arriver à recommencer à vivre, les examens de fin d’années étaient largement passés. Nana était mortifiée à l’idée de devoir recommencer sa première année de collège, en ayant un an de plus que tout le monde.


Green like failure.

Nana tomba à terre, genoux dans la poussière, le front contre le sol. Ses dents étaient pressées contre sa lèvre du bas, se mordant sans pitié, des larmes de rage et de frustration coulant à flots sur ses joues. Elle avait échoué comme une merde. Bouffie d’orgueil, pleine de fierté, à 14ans, d’être la plus jeune de sa classe d’exorciste et l’une des plus douées, elle s’était aveuglée comme une idiote et avait échoué lamentablement à l’examen de passage au rang d’Esquire. Fière de ses petits pouvoirs, confiante, elle avait foncée, sure de pouvoir arriver seule à au but donné, mais évidement, c’était l’esprit d’équipe qui était noté sur cet examen. Nana pleurait, pleine de honte, alors que les autres ne la regardaient même pas. Depuis le début, elle n’avait jamais eu sa place dans cette classe où tous était plus âgés qu’elle. Elle était restée seule, à ce complaire dans ses capacités pour maintenant s’en mordre amèrement des doigts. Qu’aurait pensé sa mère en la voyant comme ça. Cette solitude, cette frustration, cet orgueil. Avant, ça n’aurait jamais été elle. Ça ne pouvait pas continuer de la sorte.


Today is …

Nana plongea dans l’eau chaude jusqu’au cou. Un soupire de soulagement s’échappa de ses lèvres. Sakuya fit de même, s’installant face à elle, par habitude, pour pouvoir discuter. L’avantage était qu’à minuit passé, elle pouvait parler de tout ce qu’elles voulaient dans les bains, tout le reste du dortoir, les élèves normaux, dormaient profondément. « Le cour de sport était épuisant aujourd’hui… » fit son amie en grimaçant. « Je suis soigneuse moi, pas acrobate. Je vais avoir des courbatures de folie demain. » Nana pouffa de rire. Elle aimait entendre la jeune femme râler. « On est des Esquires, maintenant, on ne peut plus se contenter du minimum, même en classe. » répondit Nana, légèrement songeuse. « Parce que tu t’es contenté du minimum toi pendant l’examen ? » s’indigna Sakuya en se redressant légèrement. Nana grimaça. « Non, c’était pour rire. Non, non, cette fois je comptais le passer, le grade, je me suis donnée à fond. » « Ah, tu m’as fait peur, t’avais été tellement bonne ce jour là que si t’avais été à ton minimum, j’aurais été un peu dégoutée… » La jeune Knight rigola.

Devant le miroir des vestiaires, Nana défit sa serviette pour se rhabiller. Son regard se posa naturellement sur la cicatrice qui ornait sa poitrine depuis qu’elle avait 11ans. Doucement, elle passa ses doigts sur la peau déformée qui marquait cette croix blanche. Elle avait refusé de poser son regard dessus pendant si longtemps. Mais depuis qu’elle avait raté la première fois l’examen d’Esquire, Nana s’était rendue compte d’à quel point elle s’était voilée la face, tout ce temps. Ne pas vouloir la voir, chercher à oublier, à ignorer son passé. Alors depuis, elle avait travaillé, prit sur elle. Elle avait commencé à réellement aller voir la tombe de sa mère, la nettoyer, prier pour elle. Elle n’arrivait pas à s’empêcher de vouloir vengeance, dans tout les cas et ne cherchait même pas à freiner cette ardeur qui la rendait plus forte. Alors que Sakuya l’appelait, de l’autre coté de la rangé de casier, Nana enfila son t-shirt de pyjama en pensant à sa mère et à son père, dont elle ne savait toujours rien. Si ses influences sur la lumière avaient pu lui donner des indices, elle ne cherchait pas. Peut-être ne se sentait-elle pas prête, après que sa mère lui ait répété pendant des années qu’elle saurait tout lorsqu’elle serait Meister ?
« Nanaaaa, t’as fini ? » Sakuya surgit derrière elle, la sortant de ses pensées. La jeune fille finissait de mettre sa serviette dans son sac. « Oui, oui, on y va ! » Nana prit la suite de Sakuya en direction de leur chambre. Dans son dos se baladait le sac dans lequel elle gardait son sabre, dont elle ne se séparait jamais. Sur son visage, un sourire se dessinait tandis que Sakuya parlait à voix basse de choses et d’autres, à des kilomètres des problèmes d’exorcismes, concernant bien plus deux jeunes filles de leurs âges. Nana pouffa. On aurait presque pu penser à deux personnes parfaitement normales, deux filles de 16ans parlant de garçon et de problèmes d’acnés. Elles avaient bien 16ans et parlaient garçons et problèmes d’acnés, mais Nana comme Sakuya trainait derrière elle leur passé, leur passé qui faisait leur force en tant qu’exorcistes.
Regarde-moi, maman. Je deviendrais une grande exorciste. Et je te vengerais.



 
Screenshot !
Hééé mince je savais bien qu'il fallait que je fasse plus que survoler le reglèment, maiiiis... 6ans que je fais du RP et les reglements c'est tous les mêmes du coup...
BREF x'D Moi c'est Lüly et ma vie c'est la bouffe o/ (hahaha, elle vient pas de loin l'anecdote sur Nana hein !) J'adore Blue Exorcist (mais je connais que l'anime pour l'instant gomeeeen, mais je me rattraperais sur le mange très bientot.) du coup quand j'ai vu qu'il avait de la lumière ici, je suis rentrée DIRECT.
Voila voila, dans l'immediat je sais pas trop quoi vous raconter de plus, aller, BISOUS
 [...], tu savais? Moi je suis choquééée.
Kufufu. Code validé.
 


 
              
              
       
        Revenir en haut Aller en bas       
          
Freya-G. Brísingar
Exorciste Moyen de Seconde Classe † Dragon & Dresseur
avatar
   
Messages : 92
¥ens : 155
Membre depuis le : 19/02/2017
À propos : Co-fondatrice.


(www.) fiche
(www.) liens et chronologie.

(www.) L'appel du bar ❞ – ft. Renzô
(www.) Mise au point ❞ – ft. Saiki
Exorciste Moyen de Seconde Classe † Dragon & Dresseur
          
Jeu 9 Mar - 23:38
       

Bienvenue bienvenue Owi !
Je suis absolument fan de ton avatar... je n'ai jamais pris le temps de me pencher sur la série mais j'aime beaucoup le design des personnages.
Pour le moment je n'ai fait que survoler (flemme de lire et de me concentrer, pardon é_è ) mais rien ne m'a titillé la rétine, si ce n'est le pseudonyme ;) Par facilité, nous demandons la forme Prénom Nom. Il faudra juste modifier ça ;)
N'hésite pas à nous contacter si tu as des questions, et courage pour la suite de ta fiche Coeur
              
              
       

       
              
       
        Revenir en haut Aller en bas       
          
Renzô Shima
Étudiant en Seconde † Page
avatar
   
Messages : 108
¥ens : 197
Membre depuis le : 19/02/2017
À propos : Fondateur


( www.) Le petit Rose ~ fiche
( www.) La bonne family ~ fiche de liens

( www.) (T)raining !
( www.) When the student meets the teacher.
( www.) Quand le bar vous appelle
( www.) First Steps

(www.) – Galerie de gifs et citations
Étudiant en Seconde † Page
          
Jeu 9 Mar - 23:52
       
Bienvenue parmi nous o/
Oh, la demoiselle toute magnifique comment résister Coeur
Hi ! T'as pas lu le manga?! On va te punir ! AU BÛCHER ! /PAN
Freya n'a pas vu, mais dans les qualifications, si tu es Apprentie exorciste tu n'es pas encore Meister. Toutefois, tu peux rajouter sur la même ligne, si ton perso' convoite la qualification du Paladin, de l'Aria et j'en passe. Sinon, si elle est Meister, il faut dire son grade et le(s) qualification(s) qu'elle a acquis :3
Bon courage pour ta fiche, n'hésites pas si tu as des questions o/
              
              
       

Nah ! Tu ne m’empêcheras pas de sortir avec une fille !


T.T.S. McKingdom
       
              
       
        Revenir en haut Aller en bas       
          
Nana Fujiwara
Étudiante en Seconde † Esquire
avatar
   
Messages : 22
¥ens : 25
Membre depuis le : 09/03/2017
À propos :
( www) Crossed ;; présentation
( www) ... ;; liens
Localisation : No Idea.
          
Ven 10 Mar - 7:13
       
Merciii pour l'acceuil o/
J'aime beaucoup mon avatar aussi huéhuéhué What a Face
Voila, j'ai changé le pseudo même si ça me chagrine un peu x'D

Pour ce qui est du rang... Je pensais que Page, Esquire et Meister était les trois niveaux avant de devenir exorciste, fait, d'où "apprenti exorciste"... et pour le passage des grades d'avants je croyais également qu'il fallait les raconter dans l'histoire x'D Du coup je veux bien des petits éclaircissements sur ça ;3; gomen' ;3;              
              
       
        Revenir en haut Aller en bas       
          
Baël
Prince des Ombres
avatar
   
Messages : 120
¥ens : 215
Membre depuis le : 19/02/2017
À propos : Admin


(www.) présentation
(www.) relationships

(www.) When the student meets the teacher ▬ Ft. Renzô
(www.) La nuit, tous les chats sont gris ▬ Ft. Asmodée
(www.) Pinkie Pie ▬ Ft. Mephisto
(www.) What is love ? Honey don't hurt me, no more ▬ Ft. Lilith
(www.) Excuse-me lad... sir ? ▬ Ft. Azazel
Localisation : Derrière toi 8D
Prince des Ombres
          
Ven 10 Mar - 16:17
       
Aloha miss à l'avatar sublime Coeur Et bienvenue sur le forum !

Alors... Je ne sais pas quelle est ta question en fait. /PAN Mais concernant le passage de grade, ça se fait par test Rp + des points d'expérience accumulé au fur et à mesure avec les rps. ;D Mais comme tout cela semble terriblement obscur parce que je vais nous compliquer la vie /PAN je te renvoie à ce sujet www. qui t'expliquera en détail notre système de montée en grade. ^^ Si jamais après avoir pris connaissance de ce sujet, tu as encore des doutes, n'hésite pas à nous poser des questions ! \o/

Sur cette petite information, je te souhaite bon courage pour ta fiche et j'espère que tu te plairas parmi nous. ^^              
              
       

Born to lose ❞
⊹ But I'm living to win
       
              
       
        Revenir en haut Aller en bas       
          
Nana Fujiwara
Étudiante en Seconde † Esquire
avatar
   
Messages : 22
¥ens : 25
Membre depuis le : 09/03/2017
À propos :
( www) Crossed ;; présentation
( www) ... ;; liens
Localisation : No Idea.
          
Ven 10 Mar - 19:40
       
Haha merci :D
J'ai bien compris la monté en grade, je comprends juste pas pourquoi Meister c'est pas un titre d'apprentis exorciste ^^' et où dans la fiche il faut que j'explique comment mon perso a passé ces grades?              
              
       
        Revenir en haut Aller en bas       
          
Renzô Shima
Étudiant en Seconde † Page
avatar
   
Messages : 108
¥ens : 197
Membre depuis le : 19/02/2017
À propos : Fondateur


( www.) Le petit Rose ~ fiche
( www.) La bonne family ~ fiche de liens

( www.) (T)raining !
( www.) When the student meets the teacher.
( www.) Quand le bar vous appelle
( www.) First Steps

(www.) – Galerie de gifs et citations
Étudiant en Seconde † Page
          
Ven 10 Mar - 21:35
       
C'est aussi dans le manga, le Meister c'est l'exorciste confirmé et reconnu pour les missions quotidiennes. Il est passé d'Apprenti/Page à Aspirant/Esquire pour atteindre le rang de Meister, il n'est plus vraiment obligé de suivre les cours d'exorcismes. On considère qu'il peut progresser et expérimenter par lui même, même s'il passera toujours des examens x)
L'apprenti est toujours sous les ailes protectrices des professeurs, il est toujours encadré et il est sous leurs responsabilités.
Pour les grades passés, tu les indiqueras tranquillement dans ta fiche. Le test rp, il faudra l'envoyer à Mephisto Pheles et tu es libre sur sa conception, mais il doit porté sur le dernier examen de Nana. Si elle est Meister moyen de première classe (exemple), tu écriras rp sur ce jour d'examen. Si elle était sûre d'elle, s'il fallait se débrouiller ou être en cohésion, avec quels démons et où. Et là, tu peux inventer le contexte de l'examen au passage de grade.
              
              
       

Nah ! Tu ne m’empêcheras pas de sortir avec une fille !


T.T.S. McKingdom
       
              
       
        Revenir en haut Aller en bas       
          
Nana Fujiwara
Étudiante en Seconde † Esquire
avatar
   
Messages : 22
¥ens : 25
Membre depuis le : 09/03/2017
À propos :
( www) Crossed ;; présentation
( www) ... ;; liens
Localisation : No Idea.
          
Sam 11 Mar - 9:09
       
Hmmm oki doki j'ai compris :)
Merciiii mille fois ^^'''
Bon du coup je vais faire des changements dans ma fiche sur ces points :)

EDIT : "Le troisième stade est celui de Meister, le titre qui ponctue que vous êtes un exorciste confirmé." < Je suis une peu con je crois x'D

EDIT NUMBER TWO : J'ai fiiini, j'espère ! Je suis désolée, j’espère que j'ai pas abusé sur la longueur de l'histoire... moi qui aime les fiches courtes normalement... °^°               
              
       
        Revenir en haut Aller en bas       
          
Freya-G. Brísingar
Exorciste Moyen de Seconde Classe † Dragon & Dresseur
avatar
   
Messages : 92
¥ens : 155
Membre depuis le : 19/02/2017
À propos : Co-fondatrice.


(www.) fiche
(www.) liens et chronologie.

(www.) L'appel du bar ❞ – ft. Renzô
(www.) Mise au point ❞ – ft. Saiki
Exorciste Moyen de Seconde Classe † Dragon & Dresseur
          
Dim 19 Mar - 19:52
       
Félicitations !
Tu es désormais validé(e) et apte à parcourir librement les terres de Diabolic Canticle ! J'ai vraiment bien aimé ta fiche, le découpage en "épisodes" est vraiment sympa, ça donne une certaine dynamique au récit, sans perdre de temps. En prime, tu as intégré un échec dû à une trop grande confiance, et juste pour ça, Freya t'aimera Huhuhu. Perv.
Même si en vrai elle a la haine des démons /PAN/

Pour bien démarrer cette nouvelle aventure, nous te conseillons de jeter un œil du côté de la gestion des rps, il y a certainement des tas de personnes qui ont envie d'interagir avec ton personnages. N'hésite pas à te créer un topic de liens, histoire de faire le point sur ton personnage.

Si tu es un exorciste/futur exorciste, va donc faire un tour du côté de notre système d'expérience.

Bon jeu !

              
              
       

       
              
       
        Revenir en haut Aller en bas       
                                   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
                                                      
                       
Sujets similaires
-
   
       » Duo Nana Mouskouri ,Charles Aznavour
       » Nana, bientôt censurée ?
       » Ma p'tite NaNa ! Un p'tit cadeau pout touwa !!! (END)
       » HYOMIN LENALEE HWANG ►Im Jin Ah (Nana - After School)
       » Nana Komatsu | Hachi | Hachiko !
      
                                                 
          
      
                                                 
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
                             
Diabolic Canticle :: Avant le combat :: Papiers d'identité :: Dossiers Scellés-
   
   
                               
   
                          
                  Sauter vers: