Entre Assiah et la Géhenne : Ao no Exorcist
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

                      
                 
   

Shadow of the Baron | feat. Lilith/Arte

   :: Soyons sérieux à présent :: Centre-ville :: Mepphy Land Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
   
                                                                                                                                                                                                                                                                    
          
Sinead M. Douglas
Exorciste Inférieur de Première Classe † Aria
avatar
   
Messages : 81
¥ens : 107
Membre depuis le : 25/03/2017
À propos :


(www.) Fiche de présentation.
(www.) Fiche de liens et RPs.

(www.) Introducing the new teacher | feat. Rin.
(www.) Au fil de l'épée et des rencontres | feat. Lilith.
(www.) Devil in a midnight grove | feat. Gin.
(www.) Shadow of the baron | feat. Lilith.
(www.) Heat | feat. Saiki Nagare.
          
Ven 12 Mai - 22:30
       
Shadow of the Baron

NOM Prénom

&

NOM Prénom

Du rose. A en perdre la raison. Une avalanche de nuances et de motifs tous plus affriolants les uns que les autres : rayures, poids et autres zigzags pour vous tuer les yeux bien comme il faut. Bienvenue à Mepphy Land. Pour un peu, elle en aurait eu la nausée. Quelle horreur... Son esprit guindé hurlait à l'attentat au bon goût. Elle avait horreur de cette couleur. D'ailleurs, elle n'en portait jamais. Et puis, de toute façon, ça n'était pas vraiment possible. Ça jurait beaucoup trop avec la couleur de ses cheveux... Non, en bonne exorciste, elle raffolait du noir. Et de la couleur rouille, étonnamment, qu'elle trouvait magnifique.
Elle était mal à l'aise, en déambulant parmi les allées du parc d'attractions. Ce devait être la troisième fois seulement, depuis son installation au Japon, qu'elle mettait les pieds dans cette endroit. Elle n'aimait pas les parcs d'attractions. Enfant, elle n'avait jamais souhaité aller à Disney World, quand bien même cela aurait été possible. Elle n'aurait eut qu'à demandé à son père. Derrière ses airs de professeur coincé, il n'était pas capable de dire non à sa fille.
En vérité, elle ne comprenait pas trop l'intérêt de ce genre d'endroits. Déjà, il y avait bien trop de monde. Surtout des enfants... Qui pleurent. Qui crient. Alors, d'accord, elle pouvait concevoir que certaines personnellement trouvent une forme d'amusement dans le fait de ressentir des sensations fortes... Mais ce n'était pas son cas. Elle, elle préférait les trucs plus calmes. L'adrénaline, elle préférait la vraie. Celle qu'elle ressentait en travaillant en tant qu'exorciste. Pas celle provoquée par la progression d'un petit train en métal sur des rails qui se tortillaient dans tous les sens. En fait, c'était avec beaucoup d'a priori qu'elles jugeait l'endroit (et les parcs d'attraction en général), et une pointe de prétention. Parce que oui, elle trouvait ça trop populaire. Ce genre d'endroit était fait pour le peuple, pour ceux qui se satisfont de pas grand chose : des émotions faciles, une bonne recouverte de sucre, des couleurs criardes et des peluches fabriquées à la chaîne dont les yeux de plastique lui avaient toujours donnés des frissons.
Aussi, cela l'ennuyait profondément de se trouver ici. Quoi que... Ennui n'était pas le bon mot. Non, en fait, elle se sentait plutôt ridicule. Il y avait un tel décalage entre elle et les badauds... Physique, principalement. Elle était vêtues intégralement de noir, presque entièrement recouverte par son manteau d'exorciste. Alors qu'eux se promenaient en short et t-shirt, dans des couleurs claires et vives. Cependant, l'ambiance n'était pas aussi festive qu'à l'accoutumée. Du moins, le supposait-elle, puisqu'elle ne venait pas régulièrement en prendre la température. Car malgré les événements récents, le parc accueillait toujours les visiteurs. Cela en avait refroidi plus d'un, ceci dit. Aussi les rires étaient-ils moins forts, les gens moins nombreux, et parfois, on saisissait un frisson d'anticipation chez l'un d'entre eux. Et ça se comprenait.
C'était presque devenu une légende. Un canular, pour les plus septiques, une menace, pour les plus crédules. Une histoire à base de cafouillage de Méphisto (qui, évidemment, démentait fourbement, à ce qu'il paraissait) et de démon sous l'apparence d'un fantôme blanc. « Le baron des brumes », tel était le nom qu'on lui avait donné. C'était pour cela qu'on l'avait forcé à faire du tourisme. Pour essayer d'élucider le mystère.
Cependant, elle aurait aussi pu chercher une aiguille dans une botte de foin. Car il n'était pas dit que la chose allait se manifester précisément le jour où elle enquêtait. D'autres s'y étaient essayé avant elle, sans succès. Et elle connaissait suffisamment les démons pour savoir que, si il savait qu'on le cherchait, il risquait fort de se planquer tranquillement, par pur esprit de contradiction, en ricanant pendant qu'elle le cherchait.

Elle longea un stand de peluches. Du rose, encore du rose. Et des paillettes, aussi. Elle allait passer son chemin, soupirant avec suffisance, quand quelque chose attira son attention. Dans la marrée de petites poupées ridicules proposées, il y en avait qui lui était familières... Oui, c'était bien cela. Certaines représentaient des démons. Elle leva un sourcils dédaigneux. Quelle faute de goût... Et quelle idée saugrenue... Il ne manquait plus que ça ! L'ironie était présente dans ce petit détail, mais si d'ordinaire, elle appréciait cela, cette fois-ci c'était trop décalé à son goût.

-Pfff... Ce qu'il ne faut pas voir...

Du coin de l’œil, elle aperçu un éclair vert. Ça aussi, c'était familier.
Le destin semblait les avoir réunies, comme attirées toutes les deux par les petites peluches démoniaques. Arte, la secrétaire personnelle de Méphisto, se tenait à ses côtés..
              
              
       

       
              
       
        Revenir en haut Aller en bas       
          
Lilith
Princesse des Succubes † Secrétaire de Mephisto
avatar
   
Messages : 75
¥ens : 136
Membre depuis le : 07/04/2017
À propos : La pitite fiche de liens: (www)



Localisation : Dans le coin, ou pas !
          
Sam 13 Mai - 17:21
       
ft. Sinead M.Douglas
Votre résumé.

SHadow of The Baron
Je suis une grande enfant par moment. Nous autres démons sommes tous un peu comme ça. Sans doute l’immortalité qui fait ça. C’est vrai quand on a l’éternité devant soi pourquoi chercher à mûrir ? Nous sommes ainsi, et pourtant nous être pouvons d’un sérieux stupéfiant et fascinant, voir mortel.
Notre inconséquence aussi d’ailleurs peut l’être, létale. C’est dans notre nature, la létalité. Enfin les humains sont pas mal non plus… Voir même pires que nous. Sang, mort, la boue qui devient rouge… Les rats qui courent, le fracas des bombes… Non Lilith ce n’est pas le moment ! Enfin, tout ça pour dire que je suis excitée comme une puce, limite si je cours pas partout en hurlant. Mais c’est surtout dans ma tête.
Je ne suis pas allée dans ce genre de foires depuis la fin de la première moitié du vingtième siècle, les choses ont quand même bien changées. Par contre la nourriture elle n’a pas changée, toujours trop grasse, trop salée et trop sucrée, et toujours aussi appréciée (je m’inclu dans le lot des consommateurs satisfaits) et délicieuse (churros, pomme d’amour et barbapapa!) , tout comme ce bon vieux carousselle avec ses braves chevaux et sa musique si nostalgique. Non ça n’a pas changé, même si ce bon vieux manège avait désormais un homologue rose pétard où les charmants destries avaient été remplacés par des versions chibi de cher Samy. Il en faut pour tous les goûts je suppose, enfin il en faut surtout pour satisfaire la légère mégalomanie de mon patron hurluberlu. Je l’adore hein (même si il me gonfle parfois avec sa manie du secret et du non-dit. Enfin, j’ai eu le temps de m’y faire.), mais ça ne m’empêche pas d’avoir un regard un peu critique sur lui parfois. Et la grande statue dorée qui trône fièrement au centre du parc, le fait que l’on croise son visage plus ou moins stylisé tout les un mètre cinq et la ballon géant à son effigie qui flotte tranquillement dans les cieux, que je trouve particulièrement creepy, tout ça ne vient pas franchement démentir mes dires (je suis persuadée que ce bon Freud aurait eu beaucoup de choses à dire sur toi Samy ! Enfin c’est vrai qu’il avait toujours un truc à dire le vieux pervers.).
Je foudroie du regard le grotesque ballon géant flottant dans le ciel, avec la tenace impression que ce truc est en train de généreusement se foutre de ma gueule, je réprime un grognement pour ne pas gâcher l’image de mignonne demoiselle dans sa jolie robe rose poudrée avec ses jolis noeuds papillons sur les bretelles, le volant en dentelles sur la poitrine, les deux dans le même tissu rosé en bas de la robe ornés d’un froufrou. J’ai autant l’air d’une secrétaire ou d’une princesse démoniaque que d’une rose d’une arme de destruction massive. Et ce truc volant est franchement moche.
Pour un peu je le tiendrais pour responsable de l’ambiance poisseuse et collante qui règne sur les lieux (de manière totalement objective et incontestable vous noterez bien). Pour un peu.
Mais cette ambiance on la doit plutôt à l’original. A l’incroyable le seul l’unique Méphisto Phélès aka Johann Faust V alias Samaël (Samy pour moi) aussi connu sous un tas d’autres sobriquets (oui, vous avez raison. Un mec qui a plus d’identités qu’un acteur escroc à ses heures c’est plus que louche. Mais on parle de Méphisto quand même).
Eh oui, c’est à lui qu’on doit ce parc aux couleurs qui feraient pâlir d’envie une grenouille koi fluo, et ce climat si particuliers. Je vous rassure il semble vivre très bien le fait d’avoir lâché une entité potentiellement létale dans son joli parc. Pour le moment. Après soit il ne veut pas s’en occuper, soit il ne peut pas le faire tout de suite. Et quand Samy ne veut pas cracher le morceau… Il faut avoir l’énergie et le courage de lui tirer les vers du nez. A côté les travaux d’Hercules c’est de la gnognotte.
Des descriptions que j’ai eu je n’ai pas beaucoup d’indices, je ne tiens pas un registre complet et détaillé de la Géhenne contrairement à certains. Alors ce Baron ne me dit rien. Par contre si Samy a réellement invoqué accidentellement un Baron démoniaque… Je me réserve le droit de l’applaudir sarcastiquement et caustiquement.
En tout qui que soit ce type il est actuellement aux abonnés absents. Bon j’étais pas tellement venue pour lui à la base que par envie de voir le fameux, l’incommensurable, le fabuleux Mepphy Land !
Enfin je suis toute seule là, c’est pas tellement marrant. J’aurais pû demander à Baël de m’accompagner, j’aurais sans doute réussi sans trop de soucis à lui forcer la main le convaincre gentiment, mais vu la déco du lieu je pense qu’il serait plié en deux dans un coin, plié en deux en train de vomir des arcs-en-ciel et de la guimauve, sans compter tout les gosses qu’il aurait sans doute fait pleurer rien qu’en passant dans leurs champs de vision.
Comment ça je m’invente des excuses ?! Nan mais je vous permet pas ! Je me raconte ce que je veux d’abord nan !
Bon la vérité c’est surtout que je veux éviter de parler des sujets qui fâchent, bon rectification: il faut qu’on parle des sujets qui fâchent,mais Mépphy Land ne semblent pas exactement être le meilleur endroit pour ça. C’est bon vous êtes contents ?
Ce sera pour une prochaine fois.
Je déambule dans les allées avant qu’une silhouette tout de noir vêtue surmontée d’une chevelure d’un joli roux.
Oh je crois que je suis une veinarde bénie des astres. Je m’approche du stand devant lequel cette chère Sinead s’est stoppée. Un rapide regard m’informe que ce doit être un stand de tir ou que sais je encore, et que les prix sont des peluches. Parmis lesquelles il y a les classiques ours en peluches et mignons n’animaux, mais aussi des démons (en plus bien évidemment de celles de Samy en taille réduite avec différentes expressions.).
C’est trop meugnon ! J’en veux une, je crois avoir aperçu chez Baël a un caitshit. Mais celle qui me fait de l’oeil c’est un petit greenman. Il y a aussi d’adorables renards. En fait je pense que je les aime toutes. Bon je pense que je vais revenir pour entamer une collection.
Par contre Sinead ne semble pas partager mon engouement pour ces mignonnes peluches.
D’ailleurs elle semble aussi m’avoir remarqué. Je lui adresse un de mes sourires les plus adorables et joyeux.

-Elles ne te plaisent pas ? Moi je crois que j’ai craqué. Bon pas pour celles de Méphisto. J’en ai déjà au travail.

Véridique. Les sofas pour les visiteurs en sont recouverts. Pire que les bestioles dans Gremlins après qu’on leur ai versé de la flotte dessus. Genre Beaucoup de flotte.
              
              
       

              
       
        Revenir en haut Aller en bas       
                                   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
                                                      
                       
Sujets similaires
-
   
       » Overdose de sucre ! (Feat Lilith Dael)
       » Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
       » présentation Lilith Chik'ari
       » Recherche open : Fire & Shadow
       » Ensevelissement de Lilith ...
      
                                                 
          
      
                                                 
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
                             
Diabolic Canticle :: Soyons sérieux à présent :: Centre-ville :: Mepphy Land-
   
   
                               
   
                          
                  Sauter vers: